Nationaliste Social et Ethniciste

Nationaliste Social et Ethniciste

Commémorons l'esclavage

Je m'en veux: j'avais presque oublié. C'est aujourd'hui qu'on commémore la traite négrière. Il faut dire qu'avec la victoire sur les nazis le 8 mai, la journée de l'Europe le 9 mai, l'emploi du temps est chargé! Ce jour est surtout un (triste) anniversaire: le 10 mai 2001, Christiane Taubira, députée apparentée au Parti Radical de Gauche, faisait voter une loi inique reconnaissant comme crimes contre l'humanité la traite négrière transatlantique et l'esclavage qui en a résulté. Depuis, la boîte de Pandore est ouverte: les querelles mémorielles minent la nation française et les communautarismes de tout bord font de la surenchère. Chacun ses martyrs! Revenons un peu sur cette affaire.

 

Qui est Christiane Taubira?

Mme Taubira nous vient de Guyane. Elle préside un parti identitaire guyanais qui pousse le ridicule jusqu'à adopter un nom amérindien. Elle a été candidate à l'élection présidentielle de 2002 et, heureusement pour l'honneur de la France, elle a fait un score pitoyable (autour de 2 %, me semble-t-il). Je revois encore des Français naïfs déclarer: "avoir une présidente noire en France, ce serait une grande première et un magnifique symbole". Il faut se méfier des symboles. Clairement marquée à gauche, s'illustrant par une indéniable culture littéraire, Christiane Taubira, au-delà de ses déclarations d'amour à la République, est une dangereuse communautariste. Elle et sa clique travaillent activement à la réécriture de l'histoire de France, afin de proposer une version simpliste, réductrice et manichéenne de l'histoire nationale. La France fut un Etat esclavagiste. Il lui faut donc faire pénitence. Que les choses soient claires: je ne conteste pas l'importance de la traite négrière et de l'esclavage dans l'identité antillaise ou guyanaise. Mais si commémoration il doit y avoir, c'est là-bas et non ici. J'ai parlé de "loi inique". Je m'explique: quelle démocratie digne de ce nom fait voter les "vérités historiques" par son Parlement? Quelle est la légitimité de mme Taubira? Où est sa thèse, où sont ses ouvrages sur la question? Mme Taubira dit aimer les valeurs républicaines. Elle a pourtant une étrange conception de l'égalité. Son texte se garde bien, en effet, d'évoquer la responsabilité des peuples africains dans la traite. Par ailleurs, elle aurait déclaré qu'il ne fallait pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour ne pas stigmatiser les jeunes Arabes de France! On pourrait lui rétorquer que les Maghrébins ne sont guère partie prenante de la traite "arabe" qui concerne surtout la côte orientale de l'Afrique. Si mme Taubira connaît Hugo et Balzac sans doute mieux que moi, côté histoire et géographie, elle a encore quelques petites choses à apprendre. Il est vrai que la Guyane, c'est loin. De là-bas, on ne fait pas la différence entre un Arabe du Maroc et un Arabe d'Oman. Mais l'essentiel est ailleurs: les "Blancs" sont coupables là où les "pauvres" Arabes sont absous. Drôle d'égalité! J'ai d'ailleurs une question à poser à mme Taubira et sa clique révisionniste: si la traite négrière transatlantique est un crime contre l'humanité, considérez-vous qu'il en est de même de la traite des Européens pratiquée par les Maghrébins pendant des siècles?

 

Quelques vérités sur la traite négrière

D'abord, la majeure partie de la population de métropole n'a rien à voir avec la traite négrière. Je rappelle que 80 % des Français sous Louis XIV et sous Louis XV sont des paysans. A la fin du règne du Roi-soleil, ces paysans meurent de faim dans de nombreuses provinces de France. Et les revenus de la traite ne les aident guère! J'ai lu, je ne sais plus où, qu' "un Français sur dix aurait vécu de la traite en 1789". Je suis très sceptique pour ma part, ce chiffre me paraissant excessif. J'opterai plutôt pour 2 à 3 % de la population. Mais même si on accepte la proportion de 10 %, cela fait toujours 90 % de Français qui vivent d'autre chose. La traite a certes enrichi quelques ports français, surtout Bordeaux et Nantes, mais certainement pas toute la France. D'autre part, qu'est-ce que l'Etat français a à voir là-dedans? Le roi de France a certes autorisé la traite et l'esclavage (comme les autres souverains européens) mais l'Etat royal ne les a pas pratiqués directement: la traite négrière a été le fait d'armateurs français privés, l'esclavage de grands planteurs privés. D'ailleurs, ce n'est certes pas l'argent de l'esclavage qui a sauvé les finances de la monarchie française! Mme Taubira ignore-t-elle les causes de la Révolution française? Toujours est-il que l'Etat français n'a pas à s'excuser. De nombreuses tribus africaines ont pris part à la traite en vendant leurs prisonniers aux Européens. Des rois africains ont bâti leur prééminence grâce à l'alliance avec les "Blancs". Les Africains sont donc aussi coupables que les Européens. D'autant que les ethnies négrières sont parfois dominantes dans certains Etats et que l'esclavage est répandu en Afrique de nos jours. Au demeurant, les Africains n'ont pas attendu les Européens pour se réduire les uns les autres en esclavage... 

 

Mémoire ou rancune intéressée?

Pourquoi faire voter une loi en 2001, alors même que l'esclavage a été aboli par la France en 1848? Aujourd'hui, on commémore plus la traite que l'abolition! Est-ce ainsi que mme Taubira et ses amis travaillent à l'unité des Français et à la construction d'une mémoire commune positive? Un historien ne peut qu'être gêné par la manie de plus en plus répandue qui consiste à juger le passé au prisme de nos valeurs actuelles (dont certaines sont d'ailleurs contestables). La philosophie des Droits de l'Homme est récente. Il faut accepter le fait que les hommes du passé avaient une autre conception du monde et une autre échelle de valeurs qui, si elles nous heurtent, ne sont ni plus, ni moins méprisables que les nôtres. Ou alors, il faut décréter une bonne fois pour toutes qu'avant les Droits de l'Homme, il n'y avait qu'obscurantisme, crime et fascisme sur Terre. Cela n'a aucun sens. Si l'esclavage est reconnu comme crime contre l'humanité, alors la colonisation le sera sans doute bientôt. Allons jusqu'au bout! Réclamons la repentance des Arabes pour l'occupation de terres chrétiennes aux VII° et VIII° siècles! Faisons une loi condamnant l'occupation ottomane des Balkans! Après tout que pèsent 130 ans de colonisation française en Algérie au regard de plus de 400 ans de domination turque en Grèce, Bulgarie, Macédoine et Serbie, domination accompagnée de révoltes cruellement réprimées, de massives réductions en esclavage et de rapts d'enfants (pour la garde des janissaires)? Pourquoi sont-ce toujours les mêmes qui sont condamnés? Fait-on payer aux Occidentaux leur dynamisme, leur puissance, leur capacité à dominer le monde? "Payer", le mot n'est pas anodin. Car des associations communautaires, profitant de la loi Taubira, espèrent obtenir des réparations financières. Cela fait sourire quand on sait que les Antillais et Guyanais mulâtres ont du sang européen dans les veines... et donc ont plus de chance de descendre des "méchants" esclavagistes que bien des Français natifs! La vérité est que mme Taubira (et la gauche qui la soutient) ont des visées bassement électoralistes: récupérer le vote de la communauté afro-antillaise en flattant leur mémoire et en leur offrant une posture victimaire. Ce genre de "communauté" n'a pas sa place dans la nation française.

 

La droite s'y met

Evidemment, il n'est pas question de laisser le créneau communautaire à la gauche! Aujourd'hui, à Bordeaux, le gratin de l'UMP est venu saluer la mémoire des "victimes". Michèle Alliot-Marie, Yves Jégo et Alain Juppé: que du beau monde! Les mêmes qui, en 2005, se sont bien gardés de célébrer Austerlitz. Sans doute avaient-ils peur de blesser les Afro-antillais en commémorant la victoire du "raciste" Napoléon, restaurateur de l'esclavage en 1802! Bordeaux pousse la servilité jusqu'à s'offrir un buste de Toussaint-Louverture. Etrange pays qui préfère rendre hommages à ses ennemis qu'à ses héros... Nicolas Sarkozy nous a de toute façon prévenu: "le métissage est une nécessité, on y coupera pas". A croire que bientôt, la "vraie" France, ce seront les Antilles plus que la métropole! Tandis que le communautarisme est encouragé et renforce ainsi les "minorités visibles", la promotion du métissage a pour objectif de détruire la population française autochtone, au nom de la "modernité". En fait, il s'agit d'annihiler la majorité native en obligeant ses membres et leurs descendants à intégrer à terme les minorités. Ce processus sera facilité par le fait que les identités communautaires se renforcent, et donc sont attrayantes, alors que l'identité nationale traditionnelle, de plus en plus dévalorisée et jugée "réactionnaire", s'affaiblit. Bientôt, les Français natifs qui refusent le métissage seront systématiquement taxés de "racisme" et de "fascisme". Une fois la société métissée et communautarisée, le corps civique n'aura plus aucune cohésion. Clientélisme, marchandages et concessions permettront aux politiques d' "acheter" le vote de telle ou telle communauté. Et les tensions entre les différentes composantes de la population empêcheront bien entendu toute résistance sérieuse contre la mondialisation ou l'ultra-libéralisme. Le projet républicain français sera dès lors bel et bien mort. 

 

A Christiane Taubira, je poserai une dernière question: madame, pensez-vous que le pardon soit possible sans une part d'oubli, d'oubli volontaire même? Aux Antillais et Guyanais, je dirai ceci: quittez la métropole, pour ceux qui y vivent, rentrez au pays, proclamez votre indépendance et élisez mme Taubira comme présidente. Elle vous fera honneur en bâtissant des statues d'esclaves maltraités à tous les coins de rue et en faisant enseigner dans les écoles les crimes odieux des "vilains Békés". Vous verrez, vous serez très heureux. Il est bien connu qu'une commémoration, ça nourrit son homme... 



10/05/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres