Nationaliste Social et Ethniciste

Nationaliste Social et Ethniciste

Mediapart, le sport et les noirs

Connaissez-vous Mediapart ? Il s’agit d’une officine néo-maccarthyste spécialisée dans ce qui est une occupation répandue par ces temps d’incertitude idéologique : la délation. Une véritable chasse aux sorcières sévit actuellement dans notre pays, au nom d’un antiracisme moribond qui, tel un fauve blessé, lâche des coups aussi violents que désespérés. Les procès se multiplient : Brice Hortefeux, Eric Zemmour, bientôt Riposte Laïque (1), peut-être Claude Guéant… Mais ceux qui se drapent dans un antiracisme ombrageux s’attaquent en fait à la liberté d’expression. Ces gens adorent brandir les références aux années 30. Ils feraient bien de s’interroger sur certaines similitudes entre leurs méthodes et celles des fascistes qu’ils ne cessent de dénoncer : faire taire tout contradicteur, tout opposant à coup d’intimidations, d’injures et d’insinuations ignominieuses. Est-ce démocratique ? Est-ce une méthode honnête et loyale ? Certes non.

 

L’affaire

Des responsables de la Fédération Française de Football (FFF) auraient déclaré, selon les délateurs de Mediapart, qu’il y a « trop de noirs et d’Arabes » dans les centres de formation. De quoi faire parler de soi, quand on est un petit journaliste dénué de scrupule comme de talent, mais pas d’ambition. Car, les révélations se succédant, on apprend qu’il n’a jamais été question de couleur de peau, mais de nationalité. Certains cadres de la FFF se sont émus que la France forme des joueurs binationaux qui s’en vont exercer leur talent ailleurs. Lilian Thuram, le nouvel idéologue de la négritude, trouve cela normal. Sauf que ces centres de formation sont financés avec l’argent du contribuable français. Preuve s’il en est qu’il est plus que temps de ne plus verser un seul euro public au sport, sauf pour l’entretien d’infrastructures ouvertes à tous.

François Hollande a eu le culot sur France 2 de nous vanter « les belles valeurs du sport ». Lesquelles ? Le coup de tête de Zidane ? Le salaire d’un Ribéry ou d’un Anelka qui courent après la baballe pour le plus grand plaisir de décérébrés hurlant comme des possédés derrière des grilles (véridique), que la police doit évacuer à coup de matraques ? Le caprice de nos milliardaires en short que des incompétents ont expédiés en Afrique du Sud pour soi-disant représenter la France ? Le sport en général, le foot en particulier, c’est le règne de la triche, du dopage, du fric, de l’individualisme forcené et de l’orgueil démesuré. Tout sauf un exemple pour les vrais citoyens.

 

Une fois de plus, certains journalistes et les humanistes de service, stipendiés pour aboyer leur vertueuse indignation à la moindre occasion, ont fait l’amalgame entre nationalité et race. Quand je pense au temps passé en classe à expliquer aux élèves la signification de racisme et de xénophobie, et à les mettre en garde contre un usage abusif de ces termes. Car pour nombre de jeunes Français, les choses sont simples : racisme est synonyme d’intolérance, quelle que soit le type de cette dernière. On a droit au racisme envers les obèses, les homosexuels, les femmes (!). A force de vouloir voir du racisme partout, voilà ce que ça donne… Et que dire de tous ceux qui travaillent avec ténacité à faire de l’hostilité à l’islam une forme sournoise de racisme ? Les mêmes s’offusquent moins quand on critique le christianisme. De la même façon, aucune loi n’empêche de critiquer les Anglais, les Allemands ou les Américains. Pourquoi se priverait-on de vilipender les Algériens, Sénégalais, Tunisiens et autres ? Ils sont sacrés ceux-là ?

 

Y a-t-il trop de footballeurs noirs en France ?

Oui, bien sûr. Ou plus exactement, si l’on considère comme Patrick Lozès du CRAN (toujours pas condamné pour racisme à ma connaissance) qu’il n’y a pas assez de noirs à l’Assemblée Nationale, alors force est de constater qu’il n’y a pas assez de blancs sur les terrains, et en particulier dans l’équipe de France. Ah oui, la représentativité ethnique, ça ne saurait être à sens unique, M. Lozès. S’il faut des députés noirs pour représenter les noirs, soyons logique : il faut des footballeurs blancs pour représenter les supporters blancs…

 

Lilian Thuram, l’apôtre du Black Power afro-français, a de son côté posé une série de questions dignes de son intelligence admirable. Je me propose donc d’y répondre. Première question : « quand est-ce qu'on va sortir de ces préjugés sur les couleurs de peau ? ». Réponse : quand on arrêtera de prendre systématiquement les blancs pour des racistes, les noirs et les Arabes pour de pauvres opprimés, éternelles victimes de discrimination et exempts de tout racisme. Deuxième question : « Quand est-ce qu'on va arrêter de dire que lorsque vous êtes Noir, vous courez plus vite ? ». Réponse : quand on verra s’aligner autre chose que des athlètes noirs lors des finales de sprint… Je suis mauvaise langue, il y a parfois un blanc, un Russe voire un Français, ces temps-ci. Ils doivent se sentir seuls. Dernière question : « Que lorsque vous êtes noirs, vous êtes moins intelligent ? ». Réponse : quand Lilian Thuram se taira, et cessera de confondre nationalité et couleur de peau… Bon, elle est méchante celle-là, mais je la laisse.

 

Qui est Edwy Plenel ?

Intéressons-nous à présent au fondateur de Mediapart, mouchard professionnel, censeur reconnu et adepte notoire de la reductio ad Hitlerum, procédé qui consiste à clore un débat en traitant l’adversaire de fasciste ou de nazi, c’est efficace et ça ne mange pas de pain. En dépit de cette incapacité à mener un débat de fond, Edwy Plenel est régulièrement invité sur France Info et vient parfois sur les plateaux télé. Sa tête est sympathique, sa moustache désuète aussi. Son parcours l’est beaucoup moins (2).

 

Fils d’un haut fonctionnaire, il fait des études universitaires comme tout fils de la classe moyenne supérieure. En 1976, il adhère à la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR). C’est dire si cet homme-là est bien placé pour dénoncer le fascisme. Il sait de quoi il parle : il fut lui-même un fasciste rouge. Et qu’on ne vienne pas me dire que les trotskystes sont des démocrates ! Quand on pense que ce type d’individu finit procureur au tribunal de la Morale publique, ça prête à sourire. Mais la suite de son curriculum vitae (que de locutions latines !) est fort intéressante : Monsieur s’éloigne de la LCR… pour entrer au Monde ! En d’autre terme, le jeune Edwy a abandonné son bel idéal révolutionnaire pour faire carrière. Comment dit-on ? Opportunisme ? Arrivisme ? Rien de très honorable en tout cas. Dans les années 2000, il doit quitter le grand quotidien, ayant selon certains une conception un peu stalinienne de l’autorité. Un comble pour un ancien trotskyste ! Lui dénonce des accusations calomnieuses. C’est alors qu’il fonde Mediapart en 2007, journal en ligne, payant tout de même.

 

En décembre 2009, les grands démocrates de Mediapart emmenés par Edwy Plenel ont lancé un appel contre le débat sur l’identité nationale, intitulé « Nous ne débattrons pas ». Les génies de ce journal en ligne sont par conséquent habilités à décréter des sujets convenables pour le débat politique français, et à rejeter les autres. Ces idéologues arrogants ont leur orthodoxie : ils traquent les hérétiques sans état d’âme. Edwy Plenel n’a pas oublié les bonnes vieilles méthodes des partis d’extrême gauche. Certes, « fasciste » et « pétainiste » ont remplacé dans les incantations excommunicatoires les « petit bourgeois » et autre « révisionniste », mais c’est la seule différence.

 

Qui peut prendre au sérieux ces pseudo-journalistes dont l’information est le cadet des soucis ? Leur seule passion, que dis-je, leur unique obsession, c’est de traquer partout et en tout lieu toute trace de lib…, pardon, de déviance, en l’occurrence, le racisme. Il est partout, ce mal absolu, et Mediapart le déniche à force de le chercher. Quitte à déformer un peu la réalité. Ce n’est pas grave, c’est pour la bonne cause. Edwy Plenel a une belle moustache, comme George Orwell. Mais le second était dans le camp de la liberté, le premier est plutôt dans celui de la police de la pensée…

 

(1) //ripostelaique.com/

 

(2) Les informations qui suivent sont tirées de la fiche Wikipédia consacrée à Edwy Plenel



02/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres